UNE QUESTION ? CONTACTEZ-NOUS AU 09 86 23 80 36 - VINS 100% EN STOCK

Domaine de Trevallon
Bettane & Desseauve
Revue des Vins de France

" Le Domaine de Trévallon se situe sur la commune de Saint-Etienne-du-Grès, dans le département des Bouches-du-Rhône, à 25 km au sud d'Avignon et à 7 km à l'ouest de Saint-Rémy-de-Provence, sur le versant nord des Alpilles.

 

Un massif calcaire aux crêtes déchiquetées évoquant « des roches grecques » comme l'écrivait le poète provençal Frédéric Mistral. La vigne est parfaitement intégrée à ce paysage envoûtant de garrigue. Elle y côtoie les chênes verts, les oliviers et les amandiers.

 

La première chose qui saisit le visiteur, en arrivant au Domaine de Trévallon, est cette roche calcaire, d'un blanc éclatant, aux formes éclatées, se découpant à vif dans un ciel à l'atmosphère transparente. Le contraste est d'ailleurs impressionnant entre les vignes tirées au cordeau et le plissement sauvage de la roche. « Les Alpilles sont un endroit magique, avoue Eloi Dürrbach. J'en suis littéralement tombé amoureux ».

 

Le vignoble de Trévallon s'étend dans cette nature vivante et préservée sur 20 ha disséminés autour d'un mas aux volets bleu ciel : 15 ha de rouges composés à parts égales de Cabernet Sauvignon et de Syrah. Et 2 ha de blancs constitués de 45 % de Marsanne, 45 % de Roussanne et de 10 % de Chardonnay.

 

« Au départ quand j'ai commencé à faire du vin, j'avais 23 ans. Je n'avais pas d'idée préconçue. Je voulais faire un bon vin avec un côté naturel, c'est tout. Je crois que cela n'a pas changé. Il n'y a surtout pas de secret, moins on agit, mieux c'est ! » avoue Eloi Dürrbach.

 

Il faut d'abord que les raisins aient beaucoup de goût et que le sol soit nourrit biologiquement. On ne nourrit pas la plante mais le sol. Pas de pesticides ni d'insecticides. Mais de la fumure de mouton. Nous procédons à des labours. Cela favorise l'enracinement de la vigne pour qu'elle puise profondément dans le terroir, ce qu'il y a de plus intéressant pour sa nourriture. Nous effectuons des tailles courtes qui permettent de limiter les rendements et prolongent la vie du pied de vigne de 20 à 50 ans. Ensuite nous vendangeons des raisins à pleine maturité et très sains.

 

A la cave, c'est un peu la même chose. Il faut agir le moins possible. Nous n'utilisons pas de levures exogènes et ne procédons pas non plus à des corrections d'acidité. Tout est naturel. Nous faisons soit des pigeages au pied soit des remontages pour aérer le vin. Mais à Trévallon, nous avons surtout des élevages longs en barriques et en foudres. Plus de 2 ans pour les rouges. Un an pour les blancs. La micro-oxygénation se fait lentement entre le bois et le vin. Je fais aussi peu de soutirages. Moins qu'avant en tout cas ! Car la lie qui se trouve au fond des fûts continue de nourrir le vin et possède un formidable pouvoir anti-oxydant. Pour le 2001, je n'ai fait qu'un seul soutirage en deux ans d'élevage.

 

Ma règle est de toucher le moins possible au vin. Les blancs je ne les soutire jamais et je bâtonne très peu. Sinon cela donne des vins blancs trop lourds et un peu communs. Pour mon activité de conseil auprès d'autres domaines, je procède de la même façon. Je développe la sensibilité du vigneron pour l'aider à accroître ses capacités à faire du vin. Donc pas de cahiers des charges mais un travail naturel, en amont, à la vigne et une réflexion en fonction des conditions du millésime, à la cave. " DOMAINE DE TREVALLON